Forum, France, Espoir, souveraineté, démocratie, liberté, identité, débat
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Bienvenue a tout les Patriote Nationaliste et Souverainiste, sur le Forum France Espoir. Pour toutes inscription sur le forum, avant de poster. Veuillez vous présenter par avance merci !

Partagez | 
 

 Oise : le FN fier de son «score historique»

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Administrateur
Administrateur
avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 27/02/2013
Localisation : Picardie "Oise"

MessageSujet: Oise : le FN fier de son «score historique»   Lun 25 Mar - 9:36

Oise : le FN fier de son «score historique», le PS demande des comptes à l'UMP


Le parti de Marine Le Pen a perdu de peu le duel contre l'UMP lors du second tour de l'élection législative partielle organisé dans l'Oise dimanche. Le porte-parole du Front national, Florian Philippot, s'est vanté ce lundi matin du «score historique» réalisé par la candidate frontiste Florence Italini à Beauvais.
SUR LE MÊME SUJET
Mancel sauve sa peau de justesse face au FNLe FN à la conquête de nouveaux territoiresEuropéennes 2014 : Jean-Marie Le Pen confirme sa candidature Elle a récolté 48,59% des suffrages, soit seulement 798 voix de moins que son rival UMP Jean-François Mancel, qui l'a emporté avec 51,41%. A gauche, Harlem Désir, numéro un du PS, demande à l'UMP de clarifier ses positions vis-à-vis du FN.

Les municipales de 2014 dans le viseur

«C'est un score historique. Merci aux électeurs, aux Français qui prennent conscience qu'il faut changer les choses», a déclaré Philippot sur France Info. Pour réussir cette percée, la retraitée, inconnue dans le monde politique, a bénéficié d'un faible taux de participation (35,30%) et de la défaite de la candidate PS au premier tour. Cette dernière n'a pas appelé au vote républicain, contrairement aux instances parisiennes socialistes. Aux yeux du port-parole du FN, le parti bénéficie de la «succession d'affaires à l'UMP et au PS depuis des années». Il a fait référence à la récente mise en examen de Nicolas Sarkozy dans le cadre de l'affaire Bettencourt et à la démission du ministre de Budget Jérôme Cahuzac, soupçonné de blanchiment de fraude fiscale.

Cette percée a ravivé les espoirs de la numéro un du parti d'extrême droite, Marine le Pen, d'emporter des mairies aux élections municipales de 2014. «Nous serons présents sur le plus grand nombre de communes possible, a-t-elle déclaré sur Europe 1. Nous aurons probablement des maires, nous aurons un très grand nombre de conseillers municipaux. C'est une marche incontestable vers notre arrivée au pouvoir». Depuis de nombreuses semaines, elle et ses militants sont sur le terrain pour tenter d'embarquer les électeurs sur la vaque bleu marine, en priorité ceux des zones rurales.

Pour l'heure, Le Pen exclut pour toute alliance avec l'UMP. «L'UMP ne fera pas d'accord avec le FN car l'UMP, en tout cas ses dirigeants» ont «des positions radicalement différentes de celles du Front national», a-t-elle assuré.


Désir demande des comptes à l'UMP

Harlem Désir, numéro un du PS, a, de son côté, demandé à l'UMP de clarifier ses positions vis-à-vis du FN, en expliquant le score important du parti de Marine Le Pen dans l'Oise «par des passerelles» entre les deux formations. Comme BFMTV-RMC lui demandait s'il y avait des voix de gauche parmi les 6 000 gagnées au second tour de la législative partielle par la candidate FN, battue de justesse dimanche par l'UMP, il a répondu : «Je ne pense pas.» «En tout cas, ce n'est certainement pas une victoire pour l'UMP et heureusement que nous avons appelé à faire barrage au Front national», a commenté l'eurodéputé. «Peut-être que le Front national a été battu grâce à nous.»

«On attend de l'UMP beaucoup plus de clarté vis-à-vis de l'extrême droite», a poursuivi Harlem Désir. Or «dans ce département, il y a depuis longtemps des passerelles, de similitudes qui ont peut-être empêché des électeurs de gauche, républicains d'aller faire barrage à l'extrême droite car ils ont le sentiment que la différenciation n'existe plus beaucoup». Le responsable a rappelé une exclusion de M. Mancel du RPR jadis pour cette raison. «Je demande à M. Copé de clarifier la ligne de l'UMP, de sortir du ni-ni, de revenir à des valeurs claires face au risque que représente» la «montée de l'extrême droite», a-t-il lancé.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum-pourlafrance.forumactif.com
 
Oise : le FN fier de son «score historique»
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [60] Oise
» [95] Val d'Oise
» la sage femme françoise...Mon parcours avec les sages femmes
» Françoise David appuie les revendications
» Daube niçoise

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum France Espoir :: Elections :: Lesgislatives-
Sauter vers: